La Guerre des boulons

Pour faire partie du « R2-D2 Builders Club », être un fan du petit droïde ne suffit pas : il faut pouvoir en construire une réplique qui fonctionne !

Quel fan de Star Wars n’a jamais rêvé d’avoir son propre R2-D2 ? Comme on n’en trouve pas facilement à la supérette du coin et que les concessionnaires Astromech ne sont pas légion dans notre galaxie, les fans les plus bricoleurs ont trouvé la parade : se réunir en association et construire eux-même le droïde de leur rêves. Un club d’astro-ingénieurs du dimanche qui se réunissent en conventions pour faire parader et piailler leur robots colorés. Toutes les gammes sont représentées !

R2-BHD at the UK R2D2 Builders Arduino Workshop Day
R2-BHD at the UK R2D2 Builders Arduino Workshop Day
+
-

« Moi j’ai démarré celui-là… j’ai eu l’idée de le construire avec mes enfants, c’est eux qui ont choisi. Ils voulaient R2-D2. Je l’ai démarré il y a trois ans. » Jean-Michel, membre du club.

Pour ces passionnés de la franchise, la construction du droïde astromécano ressemble un peu à la quête du sabre laser pour le jedi : c’est une aventure de longue haleine où la témérité et le soutien de la communauté priment. Les membres de l’association se filent des coups de mains, échangent plans et combines, se conseillent pour l’achat des pièces… Représenté de par le monde, le club a été créé au Royaume-Uni par le type qui a construit le R2-D2 original, Tony Dyson. Le premier des builders est décédé en 2016 mais son héritage est sauf : deux membres du club anglais, Lee Towersey et Oliver Steeples, sont ainsi responsables de la construction et du pilotage des quatre modèles utilisés pour le tournage du septième épisode de la saga sorti en 2015.

Communauté francophone des constructeurs de R2D2

http://www.r2builders.fr/astromech/index.php

+
-
Building R2-D2 Part 2: Cutting bits out and sticking bits on!
Building R2-D2 Part 2: Cutting bits out and sticking bits on!
+
-