TRACKS NEWS / 23-11-17 / Abdul Qadim Haqq est le pèr...
art techno

Abdul Qadim Haqq est le père fondateur de l’art graphique Techno

Si vous avez déjà eu en main un vinyle de l’Underground Résistance ou de Derrick May, vous connaissez le coup de pinceau de « l’Ancien ».

À peine sorti de l’école d’art, Abdullah Qadim Haqq prend la vague techno à sa racine dans sa ville de Détroit. Il réalise des dessins pour Derrick May, un des prophètes de la techno du coin, qui lui propose de travailler pour son label Transmat. Installé dans le sous-sol de Metroplex, la structure d’un autre ponte du genre, Juan Atkins, il fonde la compagnie Third Earth Visual Arts. Au coeur d’une des grandes révolutions de la musique contemporaine, « The Ancient » s’emplit du son électronique des ghettos pour peindre des fresques futuristes et mystiques. Ses tableaux collent aux vinyles des grands classiques de la techno : Underground Resistance, Carl Craig, The Aztec Mystic...

-

Abdul Qadim Haqq

6 photos

+
-

Bercé dans sa jeunesse des séries comme Speed Racer ou Robotech, son style emprunte à l’imaginaire de la science-fiction, de l’animation japonaise, mais aussi des traditions picturales aztèques ou amérindiennes. Abdul Qadim Haqq dit canaliser l’énergie des sons électroniques pour entrevoir de nouveaux mondes : la techno est pour lui un style extra-terrestre. Le 23 novembre, la galerie Echo Bücher (Berlin) consacre une exposition à l’artiste de Détroit, qui s’adonnera à une de ses fameuses session de « live painting » : devant un public et sur de la musique techno, il pose son art sur toile, habité, en transe.

De cette période qu’il nomme lui-même « âge d’or », aux prémices de l’extrême popularité des musiques électroniques, il retient une certaine naïveté : à l'époque, ceux qui font la révolution n'ont pas conscience de leur importance dans l'histoire, seulement leur liberté. Artiste connu pour son humilité, loin de glorifier ses pairs fondateurs, Abdul Qadim Haqq écrit ceci à propos d’une collaboration entre les pionniers d’Underground Resistance et une marque de vêtements : « La nouvelle ligne Underground Resistance avec Carhartt est bien trop chère. Seuls les plus aisés peuvent s’offrir ce genre de choses avec autant de facilité... »  S’il est une légende vivante pour certains adeptes de la techno de Detroit, son message pour la jeunesse est clair : la révolution se fait sans concessions.