AI Music : sans intelligence artificielle, la musique n’a pas d’avenir

Une étude de la confédération de l’industrie musicale britannique a montré que l’intelligence artificielle (IA) allait considérablement modifier la culture pop du futur. Tracks a voulu en savoir plus. Rencontre avec trois acteurs très différents du secteur, qui œuvrent à la croisée de la musique et de l’IA.

Il y a belle lurette que l’intelligence artificielle ne relève plus de la science-fiction mais fait partie de notre quotidien invisible – et la musique n’y échappe pas. Les plates-formes de streaming génèrent des playlists basées sur des algorithmes, les jeux et vidéos en ligne utilisent de la musique produite grâce à des logiciels d’IA, les clips se mettent à jour automatiquement – tout cela, c’est déjà la réalité.

Le point sur les dernières interactions entre musique et IA.

Le groupe 65daysofstatic de Sheffield a réalisé la bande son d’un jeu vidéo où il est possible d’explorer 18 446 744 073 709 551 616 planètes – soit près de 18 trillions – à condition évidemment d’avoir 5 milliards d’années devant soi. Ça a l’air impossible ? Pas avec l’intelligence artificielle. 

No Man's Sky Gameplay Trailer | E3 2014 | PS4
No Man's Sky Gameplay Trailer
+
-

A Londres, les légendaires studios d’Abbey Road accueillent un incubateur où trois start-ups planchent sur l’avenir des technologies musicales. L’une d’elles s’appelle justement A.I Music. Tracks se devait de jeter un œil. 

Abbey Road Red
Abbey Road Red
+
-

Pour finir, direction Paris, dans un labo où chercheurs spécialisés en intelligence artificielle et musiciens travaillent ensemble sur le projet « Flow Machines ». L’an passé, ils ont dévoilé le premier titre entièrement écrit par un logiciel d’IA.

Daddy's Car: a song composed by Artificial Intelligence - in the style of the Beatles
Artificial Intelligence Composition - in the style of the Beatles
+
-
65daysofstatic Bandpage

65daysofstatic Bandpage

+
-
A.I. Music

A.I. Music

+
-