Amplified Skin : Les O. S. sur la peau

Voir ou écouter la réalité virtuelle grâce à des lunettes ou des casques, c’est désormais monnaie courante. Mais si la peau devenait la nouvelle interface du monde digital ? 

Créé par quatre diplômés du Royal College of Art de Londres qui forment le collectif F_T_R, Skinterface est une combinaison high-tech qui permet de ressentir physiquement la réalité virtuelle grâce à des capteurs d’ondes sonores et des aimants. Comme un passeport permettant d’entrer en immersion totale dans le monde virtuel.

Feel Virtual Reality On Your Skin With This Suit
Skinterface - The F.T.R.
+
-

Behnaz Farahi, architecte et créatrice de mode interactive, originaire de Teheran et installée à Los Angeles depuis 2010, étudie le rapport entre la peau et la technologie. Avec Caress of the Gaze, elle crée une cape imprimée en 3D recouverte de picots qui bougent en fonction du regard des autres, grâce à une petite caméra qui capte le mouvement des yeux. Inspirée par les formes et mouvements de la nature, fascinée par la peau des reptiles et les écailles des poissons, Behnaz imagine son projet comme une seconde peau qui réagirait non seulement à la température et à l’humidité mais aussi à la peur, à l’excitation et à la colère – afin de réveiller l’animal en nous.

Caress of the Gaze from Pier 9 on Vimeo.

+
-

Tracks a rencontré ces alchimistes d’un genre nouveau qui planchent sur des peaux 2.0. à Ars Electronica en Autriche, un festival dédié aux liens entre arts et nouvelles technologies,