TRACKS NEWS / 21-04-11 / Andres Serrano, artiste pro...

Andres Serrano, artiste prophète

L'oeuvre Piss Christ de l'américain Andres Serrano a été détruite. La veille, 800 chrétiens intégristes avaient manifesté pour le retrait l'oeuvre. Retour en 2007 où nous avions rencontré l'artiste lors de sa retrospective à la Collection Yvon Lambert à Avignon.

Andres Serrano

Internet Site

+
-

Andres Serrano ou l'art de donner des sueurs froides aux apôtres du politiquement correct. Depuis plus de 20 ans, ce photographe américain né d'une mère cubaine et d'un père hondurien a joué avec toute la palette des interdits. Explicites, blasphématoires ou macabres, ses clichés jonglent avec les tabous. Derrière ce goût immodéré pour la provocation, une enfance baignée par une culture catholique presque bigote. L'un des thèmes favoris de ce Pasolini de 61 ans, c'est la religion. Un travail commencé dès 1987 avec son oeuvre fétiche : le "Piss Christ", la photo d'un crucifix plongé dans l'urine, qui déclenche un tel scandale qu'on le dit à l'origine de la vague du "Politiquement Correct" qui gagne alors l'Amérique. À l’abri des attaques du monde profane dans son appartement new-yorkais qu’il a transformé en église gothique, Andrès Serrano cultive sagement sa dévotion fanatique pour l’Art religieux. Une fascination pour le baroque et les peintres de la Renaissance qui l'a amené en 1992 à réaliser ces portraits de cadavres dans les morgues américaines. Le cataclysme du 11 septembre lance le photographe sur une autre piste: celle des citoyens américains bien vivants. Derrière ses portraits techniquement parfaits, il peint les contradictions de son propre pays.

Andres Serrano

Photos de corps

+
-