Apéro 2.0 : voici le cocktail tatoué en 3D

Imprimer un flingue en plastique, on connaît… mais imprimer une sculpture liquide dans un cocktail, c'est du jamais bu !

Avec son invention "Print a Drink", l’autrichien de 25 ans Benjamin Greimel crée des œuvres liquides et éphémères. Plutôt que de fabriquer des objets couche par couche comme avec une imprimante 3D classique, son robot industriel injecte des microlitres d’huile comestible dans une boisson visqueuse, lui permettant d'écrire et de dessiner à l’intérieur même de votre apéro.

Étudiant à l'université de Linz, Benjamin a l'idée de "Print a Drink" lors d'un laboratoire sur la robotique créative, puis gagne un concours en 2015 qui lui permet de financer un prototype du robot. Tracks a rencontré Benjamin à l'occasion de la soirée d'ouverture du célèbre Festival Ars Electronica, où le robot-bartender proposait sa dégustation de cocktails tatoués.

Print a Drink

Benjamin Greimel

+
-

Un reportage de Julie Terrasson
Images/son : Matthieu Bedaride