Art chimérique

Expert en réalité déformée, Joan Fontcuberta manipule les images avec espièglerie.

Depuis les années 1980, ce photographe catalan qui a grandi en pleine dictature franquiste réalise des photomontages et des films fantaisistes à l’esthétique rétro. Son but ? Manipuler l'information à la manière des régimes totalitaires, afin de prouver que les images qui pourraient faire autorité sont souvent trompeuses. Pour cela, il va jusqu’à démontrer l'existence des sirènes ou des miracles religieux, comme dans ce faux documentaire où il se grime en prêtre farceur.

Joan Fontcuberta "Milagros en Valhamönde"
Miracles & co - Joan Fontcuberta
+
-

Endossant divers personnages, du cosmonaute russe au porte-parole d'Al-Qaïda, il dégomme les pouvoirs religieux, politiques et dénonce les manipulations de la science et des médias. Diplômé en science de l’information, il en connaît les rouages et se joue de leur mode de communication, en s’en inspirant. Autour des images, il fabule des histoires qu’il expose dans ses créations filmiques et dans ses expositions avec beaucoup de sérieux. Il organisa même, il y a dix ans de ça, une exposition hommage aux plus grands artistes espagnols, dont Picasso, Miro et Dali, sauf que les œuvres exposées étaient toutes de sa main.

Sa série la plus célèbre, Fauna, présente une série d’animaux hybrides photographiés et étudiés par un mystérieux professeur du début du siècle. Muni d'une simple palette Photoshop, Fontcuberta compose des animaux fictifs auxquels on a envie de croire.

-

Fauna

5 photos

+
-