TRACKS NEWS / 14-03-17 / Symphonie pour ustensiles
ARt kill art

Symphonie pour ustensiles

Vous aimez la musique ? Vous allez aimer le bruit. Les artistes du label Art Kill Art présentent leurs explorations sonores au festival Sonic Protest.

Dans le panthéon des vidéos buzzées par l’Internet, on se souviendra du jour de 2009 où un Canadien a partagé avec le reste du monde sa version de Bohemian Rhapsody pour imprimante, disque dur et oscilloscope. Cette création hypnotise le public, pris d’un coup par la poésie mécanique, surpris qu’un régiment de machines programmées puisse exprimer autant de mélancolie.

Queen Bohemian Rhapsody Old School Computer Remix
Bohemian Rhapsody Old School Computer Remix
+
-

Le phénomène se répand et nous voilà immergés de reprises de classiques comme Bach ou Rick Astley par des instruments de non-musique, du vulgaires objets rasoirs, sans passion et bêtement fonctionnels. Alors oui, ça fait plus d’un siècle que les avant-gardes revendiquent l’internationale de la musicalité étendu à toutes ses formes, mais le public, lui, avait besoin que Queen, Youtube et le Canada unissent leurs forces.

À l’occasion de ses 10 ans, le label Art Kill Art envoie ses artistes en mission au festival Sonic Protest à Paris, le jeudi 23 mars 2017 à l’Église St Merry. Le label fête ainsi dix ans de réflexion autour des objets comme source, support ou diffusion du son : K7 audio-programmes déchiffrables sur internet, vinyles à multiples sillons croisés pseudo- aléatoires, disques instruments, code-sources performatifs distribués… Leurs artistes ont la particularité de faire de la musique (ou du bruit, selon votre humeur) avec des objets, donnant naissance à un mélange d’enthousiasme, de perplexité et d’hypnose.

Thomas Bégin, le roi du Larsen :

Le "Larsen Surf Mixing Board" de l’artiste canadien est une sorte d’écosystème sonore, presque vivant. Construite à partir d’amplis et de cordes de guitares connectés par la masse d’air qui les sépare, l’installation joue sur l’effet Larsen : mécanisme de résonance connu des musiciens pour éclater les tympans lorsqu’un micro traine trop près d’une baffle, il est ici la force vitale du son. Maitrisé, calculé, compris, le Larsen peut donc devenir l’ami de vos cages à miel !

Eye for Ears #3: Thomas Bégin // Larsen Surf Mixing Board
+
-

Samon Takahashi et Claudia Squitieri font souffrir des objets :

Ambiance sombre, lampe de bureaux ou bougies pour ce duo d’artistes aux franges de l’auditif. Vous avez déjà entendu des pierres pleurer, un livre hurler ou des casseroles contrariées ? Entre le salon de torture pour ustensiles et l’exploration psychanalytique de leurs sentiments, leurs performances se visionnent comme on va chez le dentiste : avec appréhension, mais pour le bien de tous.

Samon Takahashi - Instants Chavirés - 18/03/2016
Samon Takahashi - Instants Chavirés - 18/03/2016
+
-
WLK_CONCERTO - Samon Takahashi con Claudia Squitieri
WLK_CONCERTO - Samon Takahashi con Claudia Squitieri
+
-

Valentina Vuksic et ses disques en cadence :

Seize disque durs à coeur ouvert, reliés à un mécanisme électronique : leurs grattements et claquements sont amplifiés pour donner vie à un concerto pour machines retraitées. Avec Harddisko, la grâce des aiguilles filant sur le disque vous rappellent la nature mécanique de ces temples de la donnée. À ne pas reproduire à la maison si vous tenez à vos photos de vacances au Portugal avec pépé.

cuT_23

02m29

HARDDISKO

02m29

+
-