TRACKS NEWS / 09-05-15 / Bienvenue au Skateistan
Skateistan

Bienvenue au Skateistan

Au delà du plaisir de la glisse, en Afghanistan, le skate est, pour les jeunes filles, un symbole d’émancipation féminine.

Jupes longues et genouillères, casques et foulards, elles rident dans les skateparks de Kaboul et de Mazâr-e Charîf… Depuis 2009, et l’installation des premières rampes dans leur pays, le skate a fait des émules chez les jeunes Afghanes. Et pour cause : c’est l’un des rares sports qu’elles peuvent pratiquer sans enfreindre les règles. Tout d’abord vestimentaires, puisqu’elles peuvent rider aussi couvertes que ce qu’on leur impose d’être au quotidien. Mais aussi morales, dans un pays où une femme à califourchon sur un vélo c’est une provocation ambulante. Et en plus des plaisirs de la glisse, ces skateparks, installés par l’ONG allemande Skateistan qui promeut l’éducation par le skate, disposent aussi de salles de classes où sont dispensés des cours (art, éducation civique…) à ces jeunes Afghanes. Agées de 5 à 18 ans, la plupart d’entre elles sont des enfants des rues.

The Afghan girls allowed to skate but not cycle - BBC World Service

01m39

The Afghan girls allowed to skate but not cycle - BBC World Service

01m39

+
-

L’une des plus célèbres portraitistes anglaise, Jessica Fulford-Dobson, dont les photos ornent les murs des plus grandes familles anglaises, des Churchill aux Windsor, a immortalisé les rides de ces jeunes skateuses afghanes…

-

Galerie : Skate Girls of Kabul (Jessica Fulford-Dobson)

5 photos

+
-
Dans leurs favoris (3)