Boredoms va vous réveiller

Yamantaka Eye n’a qu’un objectif : démolir les règles qui cadenassent la musique.

Depuis plus de trente ans, les hurlements de Boredoms font résonner la « japanoise » à travers le monde, un genre porté sur l’extrême, le punk et le grand n’importe quoi musical. Né à Kobe en 1964, le leader/chamane Eye donne forme à ses pulsions destructrices à 20 ans en fondant le groupe Hantarash : pelleteuse sur scène, découpage de cadavre de chat, puis interdiction de concert.

« On ressentait beaucoup de pression, on avait besoin de se lâcher, de se libérer de toutes nos frustrations. On avait envie de crier, on avait besoin de détruire. »

Boredoms - Super Go!!!!! (live1999 Fuji rock)
Boredoms - Super Go!!!!! (live1999 Fuji rock)
+
-

Devenu Boredoms, le groupe abandonne les grands travaux pour se concentrer sur l’exportation et devient chouchou des américains : Matt Groening (le papa des Simpsons) est un fan de la première heure, Sonic Youth en pince pour eux et ils partagent la scène avec Nirvana et Jorhn Zorn.

Nirvana and the Boredoms (clip)
Boredoms et Nirvana partagent la scène
+
-
John Zorn & Naked City with Eye - NYC live
John Zorn & Naked City with Eye - NYC live
+
-

« Je suis arrivé là par hasard, mais je ne me suis jamais considéré comme un musicien. »

Constant dans l’expérimentation et la quête du bruit, Eye organise en 2007 une performance dans laquelle il calque ses cris de loup sur le rythme de 77 batteries. En bon pionniers du noise, Boredoms continue d’hérisser son public mais changent de nom : appelez-les Vooredoms.