Brain Hackers : dresseurs de neurones

Ce nouveau type de hackers n'a pas peur de s'attaquer à notre système… neuronal ! Leur but : interférer avec les ondes électriques de notre cerveau, cet organe mystérieux dont l'accès est normalement réservé aux médecins et aux réalisateurs de films fantastiques hollywoodiens.

Un petit pas de travers pour le cafard mais un grand pas pour les brain hackers. Car dans cette expérience, les mouvements du cancrelat sont contrôlés par un humain grâce à une électrode implantée directement sur le cortex moteur. Greg Gage est le docteur Frankenstein qui a eu l'idée de pirater le cerveau de ce cafard à coup d'impulsions électriques :

"Tes yeux, tes oreilles, tes pensées, tes rêves, ton premier baiser, l'odeur de la cave de ta grand-mère, tout ça est encodé et transmis grâce à ces impulsions. On peut les voir, les enregistrer, les manipuler et comprendre comment ça marche."