TRACKS NEWS / 28-10-15 / Coucou, tu veux voir mon pé...
pornogami

Coucou, tu veux voir mon pénis en papier ?

Les cocottes en origami, c'est surfait : depuis une dizaine d'années, certains artistes ont exploré le monde de l'érotisme à coups de pliages. Et sans flouter quoi que ce soit.

Nous sommes tous au courant : l'Origami, l'art de créer des figures avec du papier plié originaire du Japon, n'est pas tout jeune (300 ans bien tassés). À peine plus âgé que la grande tendance des shunga, ces estampas japonaises au contenu souvent érotique, qui ont connu leur âge d'or au XIXème siècle. La fusion des deux, c'est tout de suite plus récent.

+
-

en 2004, Nick Robinson, artiste basé à Londres, a créé une série de pliages nommée "very Naughty Origami" (Origami très vilain). Il ne se doutait pas qu'il venait de créer une véritable micro-tendance. Plus d'une décennie plus tard, il est même possible de trouver des ouvrages pour confectionner soi-même ses chibres en papier - objets de déco parfaits à l'approche des fêtes de fin d'année.

Origami Penis from Pornogami by Master Sugoi
Origami Penis from Pornogami by Master Sugoi
+
-

Les artistes qui travaillent le "Pornogami" sont peu nombreux : Nick Robinson, mais aussi le Japonais Maître Sugoi, inventeur du terme, ou encore l'Américain Marc Kirschenbaum, également connu pour la partie "classique" de ses oeuvres en Origami. Mais leurs modèles ont inspiré bon nombre d'amateurs, la pratique de la discipline étant surtout une affaire de passionnés du dimanche. Après ces différentes séries d'exemples, c'est à vous de fabriquer des vagins en papier vert fluo pour l'offrir aux grands-parents !

-

Galerie : Nick Robinson

4 photos

+
-

-

Galerie : Master Sugoi

3 photos

+
-

-

Galerie : Marc Kirschenbaum

3 photos

+
-
Dans leurs favoris (2)