TRACKS NEWS / 23-09-16 / Dennis Muren, magicien de l...

Dennis Muren, magicien de l'ombre

Pionnier des effets spéciaux au cinéma, on lui doit les dinos de "Jurrasic Park" et le méchant de "Terminator 2"

Tout ce qu'il touche se transforme en statuette ! Avec ses six Oscars, le spécialiste des effets spéciaux Dennis Muren a même mis sa patte au Walk of Fame hollywoodien. Né en 1946 en Californie et passionné de cinéma dès son plus jeune âge, il décide de faire carrière dans les effets spéciaux à une époque où c'est encore un métier sans avenir. Tout bascule en 1976 quand il participe à un petit film d'un jeune réalisateur, George Lucas. "Star Wars" révolutionne le cinéma et fait sortir de l'ombre les films de science fiction. 

The Abyss scene
Rencontre sous l’océan – « Abyss » de James Cameron
+
-

Muren travaille ensuite avec les plus grands, de Steven Spielberg à James Cameron. En 1989, il est le premier à animer de l'eau grâce à des effets numériques dans "Abyss", technique qu'il réutilise dans "Terminator 2". En 1993, avec "Jurrasic Park", il repousse les limites  du trucage avec des effets par ordinateur à faire pâlir un vélociraptor. Aujourd'hui, Dennis Muren continue à travailler sur la nouvelle trilogie "Star Wars" et revient aux fondamentaux des effets spéciaux et autres maquettes, car pour ce multi oscarisé, Hollywood ne jure plus que par le tout numérique.

Dans leurs favoris (1)