Il ne supporte pas la pluie

Don Bryant est à 20 ans une des principales plumes du légendaire label Hi Records de Memphis, aux côtés de Sal Johnson et Al Green. Il signe dès 1969 près de 200 tubes qui ont fait l'histoire de la Soul Music. 

"I Can't Stand the Rain", c'est lui ! Survivant de l’âge d’or de la Southern Soul de Memphis, Don Bryant a participé à l’éclosion du label Hi Records, piloté par le trompettiste de jazz « Papa » Willie Mitchell. Il boucle son premier album en 1969, juste avant l’arrivé d’une jeune de 21 ans : Ann Peebles. Il signe pour elle un morceau qui va lancer sa carrière de chanteuse, éclipsant ses propres prétentions derrière le micro.

« Il a commencé à pleuvoir des cordes, puis l'orage a grondé, avec des coups de tonnerre… Et quelqu'un a dit "Je déteste la pluie!". Il a suffit de ça ! Et alors, je crois que j'ai dit, "ça serait un bon titre pour une chanson ! " »

Pas rancunier, le timide Don Bryant lui met la bague au doit cinq ans plus tard. Aujourd'hui, à 75 ans, Don remonte sur scène et signe son deuxième album, 48 ans après le premier.

« Je suis tellement heureux d'avoir encore ma voix, parce que je chante avec autant de passion qu'au premier jour… Tout ce que je peux dire, tout ce que je peux donner, je le donnerais ! »