Erik Bulatov : l’art contre les soviets

Né en pleine famine des années 1930 dans une Union Soviétique dirigée par Staline, Erik Bulatov fonde l'"Anti-soviet Art" qui déconstruit le langage visuel de la propagande soviétique, annonçant les formules contestataires du Street Art.

C'est la dernière création d'Erik Bulatov, l'artiste qui se joue des mots. "En avant", écrit en russe, sonne comme une injonction et dans le même temps, le cercle de lettres géantes vous empêche d'avancer. Un "en avant" qui fait du surplace, c'est le genre de paradoxe dont raffole ce pionnier dans l'art de détourner la propagande.