TRACKS NEWS / 20-03-17 / Des outils qui jouent avec...
Facebook Emotion

Des outils qui jouent avec les Emojis de Facebook

Facebook ne cesse d’étoffer son stock infini de données personnelles. On ne peut rien y faire. Mais pourquoi ne pas désorienter méthodiquement la machine de Zuckerberg ?

Tout liker, TOUT !

Quoi que l’on fasse sur Facebook (cliquer, faire défiler du texte, regarder des vidéos, poster ou pas), on donne au Net de précieuses informations sur nous-mêmes. La monnaie la plus important de l’univers de Facebook reste cependant le « Like ». Mais alors que se passerait-il si on aimait TOUT ce sur quoi passe notre souris ? Cas typique d’inflation : au bout d’un moment, le Like n’aurait plus aucune valeur. Du moins en théorie. Devant l’abondance de contenu, on risquerait une tendinite, si on devait cliquer manuellement sur tous les boutons « Like ». Feross Aboukhadijeh, un programmeur, a écrit un petit script pour nous faciliter la tâche : une avalanche de « Like » entièrement automatisée ? On aime bien !

Installer « Like Everything »

Website

+
-

Trouble hexapolaire de la personnalité

On se dit : « Mais il y n’a pas qu’un seul et unique sentiment, même sur Facebook ! » Et nous répondons : même pour ça, il existe un outil. Pour accéder à la palette complète des émotions sur Facebook, qui sont au nombre de six, mais sans révéler celui que l’on éprouve VRAIMENT, nous recommandons « Go Rando » de Ben Grosser. À chaque fois qu’on clique sur « J’aime », l’outil choisit au hasard l’une des six Emojis (Love, Haha, Yay, Wow, Sad, Angry, en plus de Like). Les six options ont ainsi la même probabilité d’être choisies. Au bout d’un certain temps, Facebook obtiendra un profil de sentiments tellement équilibré que nos réactions n’auront plus aucune valeur. Pour réaliser un super combo : utiliser simultanément « Like Everything » et « Go Rando » !

Go Rando

Website

+
-

Et encore un Selfie

Une fois que vous aurez suffisamment fait mumuse avec les réactions Facebook, vous pourrez faire le bilan. L’extension pour navigateur « Data Selfie », créée par deux programmeurs, Hang Do Thi Duc et Regina Flores Mir, donne à ses utilisateurs un point de vue extérieur sur leur comportement sur Facebook. Plus précisément, elle permet de visualiser ses habitudes d’utilisation sur le réseau social comme le fait (probablement) Facebook. Cet outil enregistre le temps passé à consulter un post, ou à regarder une vidéo ou une photo, ce qui nous plait et les liens sur lesquels on a cliqué. Il établit alors un profil d’utilisation que l’on peut consulter. Ce « Data Selfie » est confidentiel, mais il y a fort à parier que ce qui se passe sur Facebook ne reste pas uniquement sur Facebook.

Data Selfie

Website

+
-