TRACKS NEWS / 01-10-15 / #Fakefoodcore : serre-tête ...
#Fakefoodcore

#Fakefoodcore : serre-tête à la crevette

Les imitations de plats asiatiques qui embellissent les devantures de restaurants ont trouvé une nouvelle vie en tant que bijoux. Quand la mode spontanée récupère le kitsch.

Il y a des modes que nous n'avons même pas le temps de voir passer. La Chine, avant-hier encore, se passionnait pour un accessoire capillaire insolite : la barrette contenant une jeune pousse de haricot. Cette mode, dénommée le #sproutcore (le hashtag étant indispensable, on parle d'une tendance née et devenue énorme grâce aux réseaux sociaux), n'a pas fait long feu, malgré plus d'un million de "beansprout clips" vendus par un unique distributeur en un temps record sur un site de vente nommé Taobao. Mais qu'on se rassure, la nouvelle mode capillaire est toujours axée bouffe.

Taobao

Le site

+
-

-

Galerie : #Sproutcore

4 photos

+
-

De la "fake food", on connaît surtout ces exemples sis dans les devantures de nombreux restaurants asiatiques, présentant des bols de nouilles ou des crevettes en plastique, censées ouvrir l'appétit. Le goût du kitsch de la jeunesse chinoise aidant, ces objets sont en train de sortir de leur contexte pour se retrouver... Sur des barrettes et des colliers. Bon appétit (ou pas).

-

Galerie : #Fakefoodcore

5 photos

+
-

C'est via Taobao que l'on peut trouver le plus grand choix de "#Fakefoodcore" (comprendre : faux plats à porter comme des bijoux), mais d'autres sites vendent directement ces icônes de la culture culinaire asiatique bidouillés en serre-têtes. Un gage de longévité pour cette mode qui se réapproprie un code culturel kitsch ? Pas forcément. Taiwan semble avoir fait émerger une nouvelle mode, le #bagcore, qui consiste... à porter des sacs plastique à même le corps.

Dans leurs favoris (1)