TRACKS NEWS / 01-06-05 / Gilbert Shelton, le freak c...

Gilbert Shelton, le freak c'est chic !

South Park, Simpsons ou Beavis and Butthead : aucun de ces bons à rien animés n'aurait existé sans trois abominables antihéros de bande dessinée créés à Austin en 1967 : les fabuleux Freak Brothers. Leur créateur, l'un des papes de l'underground américain : Gilbert Shelton.

Exilé en France depuis 81, Shelton n'a jamais raccroché ses stylos. Sa spécialité : les héros improductifs, dopés et immatures, devenus cultes dans les librairies alternatives du Monde entier. Rien ne prédestinait Gilbert Shelton à devenir le roi des freaks. Né en 1940 au Texas, le petit boy-scout vit une adolescence modèle, gavée de comics plein de super-héros va-t-en-guerre et frimeurs. A 22 ans, patatrac, il crée son premier superhéros bien à lui : super-phacochère ! Superphacochère, c'est le superhéros le plus réac des Etats Unis avec collant moulant, groin téléscopique et coup de poing atomique. Il remplit les pages de Drag, un magazine de hot-rod, ces bagnoles trafiquées pour la vitesse dont raffole Shelton. Le virus de la contre-culture ne le lachera plus !

C'est la révolution. La BD passe de l'ère des petits Mickey à celle de la subversion. Aux côtés de Shelton, Robert Crumb et ses obsessions sexuelles. Ou Harvey Kurtzman, le fondateur de Mad, le plus fameux magazine satirique américain. Avec Robert Williams, la crême des comics alternatifs se réunie pour des jam-sessions, des séances de dessins collectives et fondent Zap Comics, le fanzine pionnier de l'Underground. Les Freak Brothers en sont les plus indignes représentants. Le succés est tel qu'ils font bientôt secession avec magazine Rip Off Press de Shelton. La seule préoccupation des Freak Brothers: se procurer de la drogue par tous les moyens. Fat Freddy, Free Wheeling Franklin et Phinéas sont bientôt traduits dans le monde entier et même piratés jusqu’en Bosnie. Depuis les années 60, ils ont connu plus de 30 rééditions aux USA, près de 10 en France et autant en Angleterre. Une déferlante qui dure encore aujourd'hui. En pleine guerre du Vietnam, l'Amérique s'est trouvée ses antihéros, trois glandeurs qui préférent le pétard aux fusils. Comme eux, Shelton va bientot prendre la tangente. En 81, Gilbert Shelton écoeuré par l'élection de Reagan à la Maison Blanche se réfugie à Paris. Le punk Géant Vert, ex Parabellum, le recrute comme clavier sur son projet solo. En 2005, les anglais de Bolex Brothers, auteurs de l'adaptation 3D du manège enchanté approchent Shelton pour réaliser un film d'animation sur les freak brothers. Sauront-ils tomber assez bas ?