TRACKS NEWS / 03-05-14 / A Goa : silence, on danse !

A Goa : silence, on danse !

Soleil, cocotiers, longues plages de sable fin et vaches sacrées : bienvenue à la Mecque de la fête sous les tropiques !

Goa, le plus petit État de l’Inde, accueille aujourd’hui plus de 3 millions de touristes par an, venus tripper sous les palmiers. Si Goa a été la terre d’accueil des premiers hippies dans les années 60 et le lieu de naissance de la musique trance, l’ambiance peace and love et free party a peu à peu laissé place à un business juteux qui attire les charters du monde entier. En tête de file : les Russes, qui investissent en masse et la nouvelle classe indienne.

Pourtant, aujourd’hui, ce sont des jeunes DJs indiens qui tentent de renouveler l'esprit qui a fait les heures de gloire de Goa. Même si la législation interdit désormais les fêtes en plein air après 22h, DJ Starling a repris le flambeau de son père et organise des fêtes entre 16h et 21h55, tandis que DJ Cacophonix perpétue les free parties dans la forêt.

-

Goa Rave party

3 photos

+
-

D’autres réinventent les manières de faire la fête, jusqu'à la plus extravagante : Francis et son club Silent Noise, où le public danse dans un silence de plomb, un casque sur les oreilles et DJ Iggy, qui construit un squatt caché dans la jungle.

Goa Spirit

+
-

Plus d’infos sur les DJ de Goa sur :

Le site, Facebook et Twitter de Silent Noise
Le compte Facebook de Goa Underground Tribe
Le site de Vantana Vichitra, dont la dernière compilation, « Emotive Theatre » est sortie le 16 avril dernier.

 

Reportage : Vina Hiridjee

Dans leurs favoris (1)