TRACKS NEWS / 27-04-14 / Juergen Teller, Do You Know...

Juergen Teller, Do You Know What I Mean ?

Sorti de l’ombre en pleine période grunge avec ses photos de Kurt Cobain ou de Kate Moss, Juergen Teller signe aujourd’hui les campagnes de pub des grands couturiers. Pionnier du porno chic et du glamour-trash, cet allemand de 42 ans installé à Londres peut tout se permettre.

Sur ses dernières photos, on le voit tripoter les seins d’une mannequin ou encore taper la pose nu et bourré sur la tombe de son père. Sacrilège ! Dans les années 90, Juergen Teller est l’un des premiers à secouer la photo. Il invente une esthétique rentre-dedans. Le meilleur ami de Kate Moss dès ses débuts a un faible pour les clichés de célébrités qu’il shoote crûment : Araki, Isabelle Huppert, Meg des Whites Stripes, Yves Saint Laurent : on dirait des portraits volés ! Et comme il est désormais une star, Juergen est lui même devenu l'un de ses modèles favoris.

White Stripes - I Just Don't Know What to Do With Myself

02m54

White Stripes - I Just Don't Know What to Do With Myself

02m54

+
-

Né en 1964 en Allemagne, Juergen Teller se lance dans la photographie après avoir brièvement travaillé comme apprenti archetier. Il étudie entre 1984 et 1986 à la Bayerische Staatslehranstalt für Photographie de Munich, avant de s’installer à Londres. C’est alors que Teller fait son entrée dans le monde de la photographie de mode. Ses premiers travaux pour les magazines I-D, The Face, Index et W, lui permettent de développer sa propre sensibilité artistique. Remarqué par de nombreux créateurs de mode, il réalise des campagnes de publicité pour Anna Molinari, Comme des Garçons, Helmut Lang, Yves Saint Laurent, Marc Jacobs… Teller conçoit également des pochettes de disques pour Björk, New Order, Elton John, Texas et Supergrass. Parallèlement à ses travaux de commande, Juergen Teller développe de nombreux projets personnels faisant l’objet d’expositions et de publications. En 2003, il reçoit le prix Citybank de la photographie. Il est représenté par la galerie Lehmann Maupin à New York et par la galerie Contemporary Fine Arts à Berlin.