TRACKS NEWS / 07-11-15 / Julius von Bismarck, l’homm...

Julius von Bismarck, l’homme qui dénature la nature

Rester toute une semaine sur une plate-forme circulaire en mouvement sans attraper le tournis, planter des arbres artificiels en pleine forêt ou peindre des pigeons de toutes les couleurs : Pour certains, c’est un terroriste qui porte atteinte à la nature, pour d’autres un artiste contemporain des plus intéressants. Une chose est sûre : Julius von Bismarck polarise ! 

Tout le monde n’est pas sensible de la même manière aux attraits de la montagne. Pour son dernier projet, Julius von Bismarck, inspiré par le roi perse Xerxès, a décidé d’aborder les cimes la cravache à la main. Et il n’en est pas à con coup d’essai : il a déjà fouetté l’océan….

Le concept de Julius von Bismarck ? Interroger le sens actuel de notions comme la nature ou la liberté. Pour se pencher sur la liberté, l’artiste provocateur s’est rendu au pied de la statue qui trône sur Liberty Island. Il fallait s’y attendre, Julius s’est fait coffrer par la police. Et ce n’est pas la première fois qu’il a maille à partir avec les autorités... 

Julius von Bismarck - l'ennemi public numéro 1 en islande
+
-

Julius von Bismarck se consacre volontiers à la nature : à sa demande, dans la jungle mexicaine, des indiens mayas ont peint des végétaux en blanc pour ensuite les repeindre dans leurs couleurs initiales – le tout de mémoire. Il a également coupé un arbre… au couteau. Durée de l’opération : 8 heures. L’artiste est littéralement en transe. 

Julius von Bismarck
Julius von Bismarck - Art Basel 2015
+
-

Tout comme quand il décide de passer une semaine sur une plate-forme circulaire en rotation lors de l’édition 2015 d’Art Basel. Peu importe ce qu’il entreprend, une chose est sûre : personne ne s’ennuie et tout prend un sens. 

Julius von Bismarck

Homepage

+
-