TRACKS NEWS / 25-04-15 / Kate Beaton et Simon Hansel...

Kate Beaton et Simon Hanselmann : quand la BD en ligne s’essaie au papier

À première vue, rien ne les rapproche. Et pourtant, ces deux-là ont emprunté des voies parallèles : l’historienne Kate Beaton et la drag-queen Simon Hanselmann publient ces jours-ci leurs BD numériques sous forme de livre imprimé. Un événement attendu par leurs lecteurs dans le monde entier.

Qu’il s’agisse de la galerie de personnages loufoques – pour ne pas dire asociaux, dépressifs et plutôt portés sur le joint et la bouteille – convoqués par Simon Hanselmann dans « Megg la Sorcière » ou des désopilantes scénettes historiques croquées par Kate Beaton, ces deux dessinateurs prouvent que le médium BD est loin d’avoir épuisé ses ressources. Sur écran comme sur papier.

« Megg la Sorcière » accro au pétard, Mogg le chat lubrique, et le looser Hiboo : tels sont les héros de « Megg la Sorcière », une BD qui nous plonge dans le quotidien bordélique d’une coloc’ de jeunes drogués. Psychédélique, délirant, mais surtout à mourir de rire : l’univers de Simon Hanselmann lui a été en partie inspiré par ses propres expériences. Avant d’en faire un album, cette drag-queen publiait ses courtes séquences sur son blog. Elle a passé son enfance en Tasmanie et vit aujourd’hui à Melbourne.

Simon Hanselmann

Girlmountain Blog

+
-

Après les fans qui se bousculaient au portillon, ce fut le tour des éditeurs. Derrière les gags à répétition de ses petites histoires « hype-brides », telles « Fritz the Cat » ou « Trainspotting », Simon Hanselmann sait évoquer des émotions beaucoup plus sombres et n’a pas peur d’attirer ses lecteurs vers des gouffres d’angoisse – en réussissant toujours à faire naître la drôlerie grâce à Megg, Mogg et Hiboo. Mais, après tout, un peu de frisson et de réflexion entre deux éclats de rire n’a jamais fait de mal personne !

Voici une autre artiste récemment passée de la liberté du Web au marché du livre : Kate Beaton, une star de la BD en ligne. Depuis 2007, la Canadienne abreuve les internautes de petits sketchs délicieux.

+
-

Et ses efforts ont été récompensés : elle s’est déjà vu attribuer quatre Harvey Awards, l’une des distinctions les plus prestigieuses de la BD américaine. Kate Beaton a grandi sur une petite île canadienne de la côte atlantique. Comme les librairies n’y étaient pas légion, le Web a tout de suite joué pour elle un rôle important. Les historiettes de Kate tiennent en quelques images, le format idéal pour un blog. Ce qui ne les rend pas superficielles pour autant. Cette historienne de formation révèle des détails inavoués ou inavouables de l’Histoire et jette une lumière toute personnelle sur nos grands hommes – autant que nos grandes femmes.

-

Kate Beaton - Webcomics

6 photos

+
-
Kate Beaton

Beatonna tumblr

+
-
Dans leurs favoris (1)