La Trap made in Korea

Keith Ape balance son flow en coréen avec la violence et l’assurance de la trap music, genre qu’il réinvente.

Mauvais à l'école, Dongheon Lee ne se reconnaît pas dans la scène musicale de son pays, où la k-pop marche à plein régime. La révélation arrive quand il entend pour la première fois le rappeur Nas et se plonge dans l'écoute du rap américain. Il plaque le lycée et se met à écrire sous le nom de Kid Ash, avant de devenir Keith Ape, assemblage de Keith Haring et du mot "singe".

Keith Ape - 잊지마 (It G Ma) (feat. JayAllDay, Loota, Okasian & Kohh) [Official Video]
It G MA - Keith Ape ft. JayAllDay, Loota, Okasian & Kohh
+
-

Avec plus de 30 millions de vues pour son clip "It G Ma", Keith Ape a tracé le sillon du hip hop coréen. Même s'il chante dans sa langue natale, qu'il porte un masque chirurgical sur le nez et qu'il boit du Soju, l'alcool de riz national, Keith Ape s'inspire de la "trap music", sous-genre du hip-hop, plus « hardcore », qui est habituellement réservé aux afro-américains du Sud des Etats-Unis. Il revendique le droit des artistes coréens à se l’approprier, en s’éloignant des clichés de la k-pop, omniprésente dans l’imaginaire occidental au point d’occulter les autres genres. Installé à Los Angeles depuis bientôt deux ans, le rappeur de 21 ans chasse désormais en bande, entouré de son crew, l'Underwater Squad : parce que lui, dans ses clips, il est sous l’eau et entouré d’orques. Quand on vous disait qu’il réinventait l’esthétique hip hop!

Keith Ape - Let Us Prey (Official Music Video) feat Bryan Cha$e
Let us prey - Keith Ape
+
-