TRACKS NEWS / 21-02-07 / Le ballon prisonnier c'est ...

Le ballon prisonnier c'est hasbeen, vive le Football Freestyle

Les renégats du ballon envoient bouler la surface de réparation et les crampons ! Surtout, ne jamais leur demander de passer la balle. Les freestylers ne la jouent pas comme Beckham mais bien perso !

Leur but : ne pas en mettre ! Les freestylers du football libèrent le ballon rond du terrain et des lois de la pesanteur. Leur héros, c’est Tony Hawk le dieu du skate plutôt que Zinédine Zidane. Leur terrain de jeu, c'est la rue. Pas d’équipe ni d’entraîneur, pas de maillot ni de crampons pour ces footballeurs new school qui colonisent les bitumes et qui préfèrent jongler plutôt que courir après la baballe.

A man waiting

04m09

A man waiting

04m09

+
-

C'est en 1989 que tout débute : Mr Woo fait rebondir avec sa tête plus de 5 heures durant son ballon et s’invite illico dans le livre des records. Le sud coréen est le premier à faire le grand pont entre le foot-freestyle et le cirque. Mais c’est la publicité qui a légitimé ces dernières années ce sport jusque-là réservé aux cancres des pelouses. Une manière pour les multinationales du sportwear de rajeunir leur image et de faire sortir le foot de son ghetto. Si les marques ont pris le train en marche, le foot freestyle trace sa route depuis 2001 avec les Masters Of The Game. Organisé cette année à Amsterdam, la crème mondiale des acrobates du ballon, de la Guinée à la Corée du Sud en passant par l’Irlande, s’affrontent sur le ring sur des mixes de DJ réalisés en direct. La ville de Royan accueillera au mois de novembre 2007 les premiers championnats de France de foot freestyle. 

Football Freestyle - Rio de Janeiro

05m17

Football Freestyle - Rio de Janeiro

05m17

+
-