Le meilleur des mondes numériques ? Rachel Maclean en illustre le côté obscur

Rachel MacLean chamboule l’univers immaculé des contes de fées avec ses vidéos. Sexe, drogues et cynisme sont ses ingrédients favoris.

Le projet de Rachel Maclean consiste à nous renvoyer une image outrancière de la société. Si la laideur n’a pas sa place dans les récits merveilleux de notre enfance, la beauté glacée de la réalité virtuelle est pour le moins anormale – voire écœurante pour Rachel !

‘Over The Rainbow’, 2013 by Rachel Maclean

06m38

Rachel Maclean - Over The Rainbow

06m38

+
-

Rachel Maclean a grandi dans les environs d’Edimbourg. Ses parents sont tous deux professeurs d’art plastique. Enfant déjà, Rachel adorait dessiner et se déguiser. Le jour où elle a mis la main sur la caméra de son père, elle a pu allier ses deux passions.

Rachel Maclean et facebook
+
-

Elle produit elle-même ses vidéos et ses photos. Tout est 100 % Rachel : elle réalise, joue tous les rôles, et fabrique tous les masques. De loin, les personnages de ses œuvres semblent rigolos ; de près, ils sont grotesques. On peut dire qu’elle capte l’air du temps. On a pu voir ses expositions à Paris, Barcelone, Brisbane, et à la Biennale de Venise.

Rachel Maclean

Homepage

+
-