TRACKS NEWS / 12-03-12 / Le rouleau compresseur des ...

Le rouleau compresseur des Bra Boys

À Sydney, les Bra Boys, gang de surfeurs australiens, ont la réputation de casser autant de planches que de nez.

Fighting Fear

Dès 2007, un film racontait l'odyssée de ces riders chatouilleux. Aujourd'hui, les Bra Boys sont les héros d'un nouveau docu : "Fighting Fear", "Vaincre la peur". 

La vie des Bra Boys n'est pas de tout repos. Quand ils ne se battent pas contre les vagues et ceux qui traînent sur leur territoire, les surfeurs jouent les pacificateurs. En décembre 2005, sur fond de chants racistes, une centaine d'australiens se défoulent sur les Libanais qui croisent leur route. À l'origine de ces émeutes raciales, une succession de faits-divers qu'on attribue facilement à la communauté moyen-orientale.

Le terrain de jeu des Bra Boys, c'est Maroubra, "lieu du tonnerre" en aborigène. Située à 10 kilomètres au sud de Sydney, cette banlieue compte la plus grande prison du pays et la plus forte concentration de logements sociaux, mais aussi une vague impitoyable qui se brise sur les rochers.

-

Un tour en images

6 photos

+
-

Les Tontons surfeurs

Dans la famille du surf australien, les Bra Boys sont fiers d'être les mauvais élèves. Né dans les années 1990, le gang aux deux cent membres mène la vie dure aux forces de polices.

Réalisé en 2007 par Macario de Souza, le documentaire Bra Boys raconte la grandeur et la chute des frères Abberton à la tête du clan. 

Jai est accusé de meurtre et Koby d'avoir menti pour le protéger. Les tontons-surfeurs se retrouvent aux assises. Une tragédie on the beach narrée par l'acteur australien Russell Crowe.

Fighting Fear - Official Trailer [HD]

01m48

Fighting Fear

01m48

+
-

Mark Mathews

"Le premier film a été vu par énormément de monde en Australie. Ça a été un record d'entrée pour un documentaire australien. Il faut dire que ça faisait dix ans que les Bra Boys faisaient parler d'eux et attiraient l'attention. Alors quand le film est sorti tout le monde s'est précipité pour le voir. Et puis, la presse à scandale s'est emparée de l'affaire pour n'en garder que les pires aspects et stigmatiser le film. Peu de gens ont vraiment apprécié ce film et les plus jeunes de notre quartier, à Maroubra, ont pris le message à l'envers."

Cinq ans après, les Bra Boys refont parler d'eux avec "Fighting Fear". Le film projeté en exclusivité au cinéma Max Linder à Paris raconte le destin croisé de Mark Mathews et Richie Vaculik, membres du sulfureux clan.

Après avoir frôlé la case prison et le cimetière, les deux compères australiens reprennent le droit chemin, l'un sur les vagues les plus extrêmes, l'autre sur les rings du free fighting.

Richie Vaculik livre ses premiers combats sur les vagues. En 2006, il largue la planche pour se consacrer au Mix Martial Art et devenir l'un des champions de cette discipline. À ce jour, Richie compte sept victoires pour une seule défaite. Il a échappé à la prison et se lâche désormais en cage.

Macario De Sousa, 28 ans, a dédié sa vie aux Bra Boys dont il chante les exploits avec son groupe de hip-hop. Originaire du Brésil, Macario grandit à Maroubra et surfe ses premières vagues à 11 ans. Membre des Bra Boys, il est le réalisateur attitré du gang. 

"Figthing Fear" est son deuxième film consacré aux moutons noirs du surf.

Macario De Souza

"Avec mes origines brésiliennes et notre communauté constituée de cultures du monde entier, on se rend bien compte à quel point la question raciale est ignoble et visible en Australie. Les émeutes de 2005 ont été le parfait exemple de cette réalité."

Reportage : Christophe Alonso
Cadreur : Marjory Dejardin
Ingénieur du son : Franck Cassar