TRACKS NEWS / 23-05-12 / Le super-h...

Le super-héros de l'anti-guerre

Le courage du vétéran du Vietnam, Ron Kovic, inspira le film "Né un 4 Juillet". Depuis 40 ans, l'homme de fer fait la guerre à la guerre. 

Revenu paralysé de l'enfer du Vietnam, son destin était tout tracé : héros de guerre. Mais Ron Kovic a préféré endosser un rôle autrement plus périlleux : devenir le super-héros de l'anti-guerre. Depuis plus de 40 ans, le vétéran du Vietnam est le visage de l'activisme pacifiste. S’il vit aujourd’hui à Redondo Beach, petite station balnéaire californienne, Ron Kovic n’a rien d’un paisible retraité. À 65 ans, il combat sans relâche les interventions armées des Etats-Unis. Aucune blessure, ni les douleurs qui persistent depuis la guerre, n’ont réussi à l’arrêter.

Ron Kovic - March 19, 2011 Veterans Against the War

06m06

Ron Kovic – Veterans against the war

06m06

  • |
  • |
  • |

Quand l’Amérique descend dans la rue pour protester contre la guerre en Irak ou en Afghanistan, Ron Kovic monte au front. Il est revenu du bourbier vietnamien sans l’usage de ses jambes mais avec une force mentale décuplée. Son histoire aurait pu s’appeler L’étoffe des héros. Ce sera finalement Né un quatre juillet, avec Tom Cruise dans le rôle de Ron Kovic, et Oliver Stone, ancien engagé volontaire, à la réalisation.

Ron Kovic sings for peace for Gold Star parents

04m41

Ron Kovix sings for peace for gold star parents

04m41

  • |
  • |
  • |

Ron Kovic intègre les Marines en 64 et se porte volontaire pour partir au Vietnam. Il y restera trois ans. En 67, il est nommé sergent et son unité part à l’assaut de ce qu’elle croit être un repaire de l’ennemi. La descente aux enfers ne s'arrête pas en si bon chemin. Le 20 janvier 68, alors qu’il mène une attaque contre un village vietnamien, Ron Kovic est touché par balle : une première fois au pied, puis au torse. Sa colonne vertébrale n’y résistera pas ; il perd définitivement l’usage de ses jambes. 

Bruce Springsteen - Born in the U.S.A.

04m44

Bruce Springsteen – Born in the USA

04m44

  • |
  • |
  • |

Bruce Springsteen écrit en 84 Shut Out The Light en hommage à Ron Kovic. La chanson est la face B de Born in the USA, le plus grand tube du Boss, inspiré lui aussi des ravages de la guerre du Vietnam. Cinq ans plus tard, l'acteur Tom Cruise incarne Ron Kovic dans Né un 4 juillet. Le deuxième film de la trilogie vietnamienne d’Oliver Stone, également vétéran de guerre, est un immense succès. Il rapporte à Ron Kovic le Golden Globe du meilleur scénariste. La réalité dépasse une fois de plus la fiction. Entre deux visites à l’hôpital, où il est toujours suivi pour ses blessures de guerre, Ron ne rate jamais une manifestation ou une conférence pour défendre la paix.

Reportage : France Swimberge

Tu aimeras aussi