TRACKS NEWS / 10-02-17 / Les mondes parallèles de Ma...

Les mondes parallèles de Mamoru Hosoda

Quel est le point commun entre Dragon Ball Z et Louis Vuitton ? Le coup de crayon d’un des maîtres de l’anime japonais, Mamoru Hosoda.

Au royaume des mangas et des animés, le roi se nomme Hayao Miyazaki. La question de sa relève est épineuse, depuis qu’il annonce prendre sa retraite puis rempile à peu près tous les deux ans. Aux pieds du monarque, le kotaishi (prince héritier de l’empereur du Japon) Mamoru Hosoda s’est pourtant fait une place confortable. 

« Ça fait dix ans que je me suis habitué à entendre cette comparaison à chacune de mes interviews. Alors du coup, si on ne m’en parle pas, ben … ça m’inquiète. »

En 2002 l’élève et le maître sont à deux doigts de collaborer lorsque Miyazaki lui propose de réaliser Le Château Ambulant avant de se raviser et de le réaliser lui même. Hosoda n’est pourtant plus un débutant. Dans les années 1990, il se fait les ongles sur la série Dragon Ball Z, puis apporte sa touche à l’anime Slam Dunk. À partir de 2000, il accède au statut de réalisateur avec deux films tirés de l’univers de la franchise Digimon du géant Toei Animation. En 2003, une fameuse marque de luxe française lui confie la réalisation d’un spot publicitaire, établissant ainsi sa renommée à l’international. Savoir-faire et éclectisme définissent ainsi celui qui a su jongler entre les sac-à-mains en cuir et le guerrier millénaire Broly au pays des Sayans :

Dragon Ball Z - L' Apparition du Guerrier Légendaire
Dragon Ball Z : Broly le super guerrier
+
-

En 2012, avec l’anime Les Enfants loups, Ame et Yuki, Hosoda laisse une empreinte qui le rapproche des traces du maître, confirmant son statut de kotaichi. Le film raconte l’histoire d’une mère élevant seule ses enfants mi-humains mi-loups, fruit d’une union avec un loup-garou.

Les enfants loups, Ame & Yuki - Bande annonce [VOST|HD]
Mamoru Hosoda - Les enfants loups, Ame et Yuki - Bande annonce VOSTFR
+
-

« Je me souviens qu'à quatre ans, on était à la plage avec ma famille. Et tout à coup j’ai été emporté par les vagues. Je me suis noyé. Bizarrement je me suis vu quitter mon corps et le regarder de haut, noyé dans la mer. Et puis j’ai repris mes esprits, assis sur les genoux de ma mère ! Depuis je me demande toujours si ce n’était pas qu’un rêve… »

Depuis cet événement fondateur, Mamoru Hosoda s’évertue dans ses films à faire pénétrer le fantastique dans la vie réelle. Dans le Garçon et la Bête, le royaume des bêtes existe à côté de celui des humains. Avec Summer Wars, il développe des réalités alternatives liées à la thématique du voyage dans le temps. Sensible aux univers parallèles et aux mondes étranges, il réfute l’idée d’un monde binaire construit sur des oppositions entre concepts, comme le bien et le mal. Mamoru préfère imaginer les multiples personnalités qui se font la guerre en notre for intérieur. Avec des personnages très souvent adolescents ou enfants, Hosoda exploite l’imaginaire infini des jeunes esprits.

La Traversée du temps - bande annonce 2 - VOST - (2007)
Bande annonce La traversée du temps (VOSTFR)
+
-

Pas très fan de la production numérique des films d’animations actuels, Mamoru Hosoda s’attache à ce que ses films soient dessinés à la main, pour souligner la singularité onirique de ses œuvres.

« Aujourd’hui, le cinéma d’animation est dominé par des productions numériques bourrées d’effets spéciaux ou réalisées en 3D. Au final, ça donne des films totalement standardisés. Les films d’animation qui font appel à des techniques plus traditionnelles et dont les dessins sont réalisés à la main sont beaucoup plus précis et intenses. Ils offrent bien plus de possibilités artistiques. Ce qui est encourageant, c’est qu’on constate que cette animation traditionnelle est très appréciée des jeunes générations. Du coup, pas question que je lâche l'animation old school ! »