Les robots prennent vie !

A l’heure où les objets connectés nous envahissent, les artistes japonais So Kanno et Yang 02 questionnent les relations entre l'homme et la machine

A 33 ans, So Kanno est un touche-à-tout de génie. Depuis 10 ans, ce diplômé en Design Informatique de l'Université d'Art de Musashino met à profit ses compétences techniques pour inventer des machines et explorer les univers qui l’intriguent. Son « Senseless drawing bot » est un robot aveugle et vandale qui peint sur les murs :

So Kanno & Takahiro Yamaguchi -  Senseless Drawing Bot

01m36

So Kanno & Takahiro Yamaguchi - Senseless Drawing Bot

01m36

+
-

Fasciné par les bugs, les glitchs et le bruit généré par la technologie, le japonais détourne les objets de leur fonction première pour en observer les nouveaux comportements. Avec Laserbugs Simulator, So Kanno détourne le langage des lucioles. Dans une pièce de 50 m2, 49 robots équipés de laser et de cellules photosensibles se lancent ainsi des messages aléatoires.

LaserBugs Simulator

00m54

Laserbugs Simulator

00m54

+
-

Avec Takahiro Yamaguchi, So Kanno réalise « Avatars », une installation dont les pièces peuvent être contrôlées par les internautes : un cône, des essuies-glace de voiture, un ventilateur, un aspirateur Roomba...

Avatars

02m57

Avatars

02m57

+
-