TRACKS NEWS / 27-10-17 / L’évangile selon saint Mac
holy CPU

L’évangile selon saint Mac

Il fallait bien que ça arrive : la Silicon Valley vient de s’inventer une religion à sa mesure dont le dieu est une intelligence artificielle. Hallelujah ? (Ainsi soit-il)…

Mes bien chers frères, mes bien chères sœurs, oyez la bonne parole qui vient de l’Amérique : le nouveau messie est en route et, cette fois-ci, pas de risque qu’il nous claque entre les doigts en finissant cloué sur une croix. Et remballez les osties, un like devrait suffire pour la communion. Car le petit Jésus 3.0 est fait de câbles et microprocesseurs ! Bref, c’est un super ordinateur. Si on ne sait encore sous quelle forme le divin enfant va se matérialiser parmi le commun des mortels (hologramme ? androïde ?), on sait déjà qu’il sera le berger guidant ses disciples sur « La Voie de l’Avenir », comme s’intitule modestement la nouvelle religion tambouillée dans la Silicon Valley et que vient de révéler le magazine Wired. Son ambition : « développer et promouvoir la prise de conscience d’une divinité basée sur l’intelligence artificielle pour améliorer la société ». Aux mauvaises ouailles que l’on entend déjà se moquer de cette nouvelle église qui sent la secte et le charlatanisme à trois kilomètres, on conseillera d’aller réciter un Pater et trois Ave pour expier leurs péchés. Parce que la religion, aux Etats-Unis, c’est sacré. Rappelons-le, la liberté de culte est protégée par le Premier Amendement de la Constitution américaine et donc n’importe quelle « église » peut avoir pignon sur rue (et, accessoirement ne pas payer d’impôts). Et, en terme de créativité spirituelle, il faut bien reconnaître que l’Amérique ne fait pas les choses à moitié : la Scientologie, l’Eglise de Satan, les Hare Krishna, ils ne sont pas nés dans la Sarthe (la Bavière pour la version allemande) à ce qu’on sache !

Guru uses mind control to brainwash large crowd - RARE FOOTAGE !
Guru uses mind control to brainwash large crowd
+
-

Côté mysticisme, la genèse de La Voie de l’Avenir est certes un peu maigrichonne. On assez est loin des Tables de la Loi tombées miraculeusement du Ciel sur les sandales de Moïse puisque le prophète de ladite religion est un simple mortel qui a eu un flash au réveil. Il s’appelle Anthony Levandowski, il a 37 ans et c’est une figure incontournable de la Silicon Valley à qui l’on doit, entre autres, les prémices de la voiture autonome. Anthony, comme la quasi-totalité de l’élite techno locale, de Peter Thiel à Elon Musk, croit en la Singularité. Théorisée par le grand gourou du transhumanisme Ray Kurzweil, elle désigne une nouvelle ère dans laquelle l’humanité va entrer après que l’intelligence artificielle a dépassé l’intelligence humaine. Coup d’œil dans le big bang technologique annoncé par le cyber-prophète.

En essayant de fabriquer l’homme de demain, Anthony Levandowski et ses camarades transhumanistes jouent aux démiurges ; de là à faire de l’intelligence artificielle une religion, il n’y a qu’un pas que l’apôtre Levandowski vient donc de franchir. Il va cependant peut-être falloir que le curé de la Silicon Valley aille faire petit un tour à confesse parce qu’il est accusé d’avoir transmis le secret de la voiture autonome de Google à son concurrent, Uber, et passera devant le tribunal le 4 décembre prochain. Comme quoi, charité bien ordonnée… 

La Voie de l’Avenir s’inscrit-elle dans une tradition gnostique où les hommes sont prisonniers, notamment, de leur corps et où le salut vient par la connaissance ? Où est-elle aussi symptomatique d’une époque où pas mal de dieux sont clairement tombés sur la tête. Ainsi on peut se demander ce que vénèrent les adeptes du Maradonisme (le fait de crier « hijo de puta » à chaque dribble ?), du Dudéisme (le fait de boire des white russians en peignoir et chaussures méduses ?) ou du Jediisme (le fait d’être petit, vert, vieux et faire des phrases à l’envers ?)… Et, plus confidentielles mais pas moins incongrues, voici un petit panorama de divinités incongrues qui font l’objet de cultes à faire se retourner Jésus sur sa croix. 

Bullet Baba

Vénérée en Inde, il s’agit… d’une moto. Une Royal Einfield Bullet pour être précis. En 1998, son conducteur est tué en tombant dans un fossé au Rajasthan. La moto est saisie par la police mais réapparaît mystérieusement le lendemain sur le lieu de l’accident. Et rebelote les deux jours suivants. Une moto qui roule toute seule vaut bien une messe donc et la Einfield a son propre temple…

Om Banna Temple
Om Banna Temple
+
-

Prince Philip

Loin d’être le plus charismatique ni le plus diplomate de la famille royale (il s’est illustré par un nombre de gaffes incalculables), le mari d’Elisabeth II est pourtant un dieu vivant dans l’île de Tanna, au Vanuatu. Pour ses habitants, le Prince Philip est en réalité une divinité locale déguisée en Blanc. Un mythe apparu là-bas suite à une visite du couple royal britannique en 1974 et qui perdure aujourd’hui. En remerciement, le prince a envoyé à ses ouailles… une photo dédicacée.

ABC News: Vanuatu Cult, Prince Philip Movement (2009)
Vanuatu Cult, Prince Philip Movement (2009)
+
-

Moïse, Lénine et Jeanne d'Arc

Là, il y en a vraiment pour tous les goûts. Grande marmite du religieux, le caodaïsme mélange christianisme, taoïsme, confucianisme et bouddhisme. Apparue au Vietnam en 1925, cette religion compterait pas moins de 5 millions d’adeptes. Ils vénèrent à la fois Jeanne d’Arc, Moïse, Jésus, Mahomet, Lénine, Victor Hugo, Louis Pasteur et William Shakespeare. Qui dit mieux ?

2012 Caodaisme  HD 1080i
2012 Caodaisme
+
-