TRACKS NEWS / 11-05-06 / Lucrate Milk : Retour vers ...

Lucrate Milk : Retour vers le No Future !

25 ans après leur disparition, les Lucrate Milk, comètes du punk français, réapparaissent au fond d'une impasse du XXe arrondissement parisien. Leur tube-slogan I love you fuck off scandé par Helno, futur chanteur des Négresses Vertes résonne comme le je t’aime moi non plus du punk.

Des sqatts à la 1ére partie de EN

Entre 1980 et 1984, Lucrate Milk est l'essence du punk alternatif : ils n'interessent personne, ne savent pas jouer et n'ont peur de rien. Des squatts du XXe au Palais de Tokyo, ils sont aussi cultes qu'éphemères. A l'origine du groupe, quatre étudiants en Arts Plastiques: Nina, Masto, Laul et Gabo. Durant leur courte carrière, les Lucrate ne signent qu'un 33, deux 45 tours et une demi douzaine de concerts. Fin 83, ils se retrouvent en première partie d’Einstürzende Neubauten. C’est l'une des dernières apparitions de Nina, la chanteuse qui devient peintre. Le lait, c'était pas leur truc. Provos, chaotiques, les Lucrate carburent à la bière et aux magic mushrooms. Autour d'eux, une bande, "la railla" en langue punk : une cinquantaine de crêteux à l'origine de la scène alternative des 80's. Leurs groupes s'appellent Guernica, MKB, Burial Party ou les Berurier Noir. Loin des majors et de leur plan marketing, ils essuient les plâtres pour les Mano Negra, Négresses Vertes et autres Garçons Bouchers.

BURIAL PARTY: METALLIST

03m40

Burial Party - Metallist

03m40

+
-
Lucrate Milk - "Nepla Relou"

04m13

Lucrate Milk - Nepla Relou

04m13

+
-
Dans leurs favoris (1)