TRACKS NEWS / 08-11-13 / Machete Kills, aussi explos...

Machete Kills, aussi explosif qu'un quintal de tequila frappée

Dans son nouveau joujou déglingué "Machete Kills", qui fait suite à "Machete", Robert exhibe ses passions pour le gore Grand-Guignol et les poitrines mortelles.

 

L'histoire de Machete Kills tient en peu de mots : le président des États-Unis donne pour mission à Machete de sauver son pays d’une attaque nucléaire orchestrée par Mel Gibson, qui joue ici le méchant pour la première fois de sa vie. Après des débuts dans la bande dessinée, Robert Rodriguez réalise son premier film en 92 avec 7000 dollars en poche. Son style "western chicano" tape dans l'œil de Tarantino. Les deux compères du cinéma d'exploitation collaborent sur "Sin City" puis le projet "Grindhouse" en 2007. C'est à ce moment là que Robert a la révélation et imagine le personnage de Machete, un Rambo de la machette joué par l'acteur Danny Trejo. Fidèle aux films trash des années 70, le film regorge de bimbos armées jusqu'aux soutiens-gorge.

 

'Machete Kills' Trailer

02m12

Machete Kills - Trailer

02m12

+
-

-

Robert Rodriguez

6 photos

+
-

Il rend aussi hommage à el Santo, l'homme au masque d'argent. Rodriguez prend sa première claque cinématographique avec la Mexploitation, le cinéma de catch mexicain dans lequel triomphe El Santo. Champion de lucha libre, le vengeur masqué accro aux coupés sport devient une légende dans les années 60 en tournant dans une cinquantaine de films.

Machete Trailer (Grindhouse Version)

03m03

Machete - Trailer

03m03

+
-

Reportage : Yves Montmayeur

Dans leurs favoris (1)