TRACKS NEWS / 27-11-16 / Makiko Azakami - Paper Toys
Paper Toys

Makiko Azakami - Paper Toys

A première vue, les œuvres de Makiko Azakami n’ont rien de bien spectaculaire : une machine à écrire, une calculatrice, un appareil photo. Mais voilà : ses objets ne sont ni en métal, ni en plastique.

Quand il s’agit de bricolage en papier, le commun des mortels se limite à l’emballage des cadeaux, voire à la fabrication d’un avion en papier. Celui qui se lance dans l’origami a déjà une bonne longueur d’avance. L’artiste japonaise Makiko Azakami, quant à elle, a une avance de quelque huit millions d’années-lumière. Elle recrée en papier des objets du quotidien, tels que machine à écrire ou calculatrice, et l’effet est saisissant.

-

Makiko Azakami

6 photos

+
-

Ces œuvres en trois dimensions témoignent avant tout d’une grande minutie, leur rendu réaliste exigeant beaucoup de temps. Les ustensiles d’Azakami sont réduits au minimum : papier, ciseaux, pincettes et ruban adhésif. L’idée lui vient dès 1985, lorsqu’elle crée un Godzilla en papier et colle d’amidon pour Sony Pictures. Fascinée par le petit monstre, elle se met à fabriquer de plus en plus d’objets en papier – jusqu’à en faire un art.

Ces trente dernières années, Azakami a connu plus de 30 expositions solo, ses œuvres sont reproduites dans quantité de livres et de revues, et elle est toujours aussi accro au bricolage en papier. Ses œuvres à la fois fragiles et fascinantes sont censées remettre en question notre perception du monde en donnant une nouvelle perspective à la taille et à la matière. Et ça marche : il faut un certain temps pour se persuader qu’on n’a que du papier sous les yeux !

 

Makiko Azakami

Homepage

+
-