Meryl Meisler, vigie des nuits new-yorkaises

À la fin des Seventies, la photographe arpente tous les soirs les clubs mythiques de New York comme le Paradise Garage ou le Studio 54 et documente la grande époque du clubbing.

Meryl Meisler reçoit son premier appareil photo à l’âge de six ans. Fascinée par les travaux sur les freaks de Diane Arbus, elle devient l’élève de Lisette Model, la pionnière de la street photography. Quand elle chronique la vie nocturne des clubs de New-York, elle prend ses clichés entre deux pas de danse.

« J'aimais particulièrement les costumes, les tenues, et j'aimais le fait qu'on pouvait être à côté d'Andy Wharol et de quelqu'un de complètement inconnu. Il y avait des gens très célèbres mais je photographiais plutôt les personnes que je trouvais fascinantes. » Meryl Meisler

-

Meryl Meisler

7 photos

+
-

Après cinq ans de clubbing assidu, Meisler postule pour être prof d’arts plastiques. Elle est acceptée. De 1981 à 1994, période où elle enseigne dans le quartier défavorisé de Bushwick, Meryl immortalise le coin et ses habitants. Ses clichés sont aujourd’hui exposés au centre culturel BRIC de Brooklyn.

Meryl Meisler - site officiel

www.merylmeisler.com

+
-