TRACKS NEWS / 02-01-16 / Midi Minuit Fantastique : a...
Midi Minuit

Midi Minuit Fantastique : après l'heure, c'est toujours l'heure

Retour sur l'histoire d'une revue majeure pour la contre-culture fantastique dans les sixties, à l'époque marginale, aujourd'hui essentielle. 

24 numéros. Dix ans d'existence au coeur de la presse française. Sans Midi Minuit Fantastique, le cinéma de genre n'aurait sans doute pas le même écho en Europe. Cette revue s'était donnée une mission pas évidente à l'époque de sa première sortie, en 1962 : rendre la place qu'il mérite au cinéma fantastique dans le paysage artistique. Son développement, à l'époque, se passait surtout outre-Manche, via les films de la Hammer Film Productions. Avec, en tête de gondole, Dracula (qui fera l'objet d'une saga), le réalisateur culte Terence Fisher, et les acteurs Peter Cushing (mais si, le Grand Moff Tarkin dans Star Wars, premier du nom) et Christopher Lee. Ce dernier marquera le personnage de Dracula de son empreinte et sera presque un porte-drapeau du genre fantastique, qui connaîtra l'essor qu'il mérite à la fin des années 1960. Avec la première revue européenne digne de ce nom comme caisse de résonnance.

-

Galerie : Midi Minuit Fantastique - Covers

6 photos

+
-

C'est un loup-garou qui ornera la première couverture de Midi Minuit Fantastique, au printemps 1962. Fondée par Jean-Claude Romer, connu plus tard pour sa carrière d'acteur, mais aussi Michel Caenn Jean Boullet et Alain Le Bris, La revue invitera de nombreux passionnés et spécialistes du fantastique à décortiquer son actualité, de Bertrand Tavernier au grand bédéiste Philippe Druillet, que Tracks avait rencontré en 2014. Sans parler des visuels, qui mélangent hémoglobine, hallucinations et poitrines dénudées. Les ponts entre fantastique et érotisme, la revue les tisse régulièrement, faisant de son ADN libertaire un cheval de bataille, qui prend forme dans un numéro dédié à l'érotisme et à l'épouvante dans le cinéma anglais... tout un programme, en tout cas à l'époque pré-68. Mission réussie ? Au moment du dernier numéro de Midi Minuit Fantastique, en 1972, la révolution sexuelle a eu lieu, le cinéma de genre se porte comme un charme, nous sommes à un an de sa symbolique entrée dans le cinéma de masse avec L'Exorciste, qui a engrangé plusieurs centaines de millions de dollars au box-office. Aujourd'hui, on croise des zombies à tous les coins de rues, de la SF dans toutes les strates de production cinématagraphique et des cinéastes qui osent faire entrer la magie du fantastique dans les films à gros budget. "MMF" (pour les intimes) y est peut-être pour quelque chose, à en juger par ces extraits de courts-métrages réalisés par des proches de la revue, et qu'on retrouve dans un livre qui regroupe les numéros 7 à 11, après un premier volume.

Midi-Minuit Fantastique - L'intégrale Vol.1 (Teaser)
Midi-Minuit Fantastique - L'intégrale Vol.1 (Teaser)
+
-
Tracks - Philippe Druillet
+
-

Parce que nous savons que Noël ne vous a pas assez apporté de vampires en noir et blanc, Tracks vous offre ce deuxième tome des rééditions de "Midi Minuit Fantastique" pour passer 2016 en beauté (oui, vu l'épaisseur, ça devrait tenir toute l'année). Dans la section commentaires de cet article, il est temps de nous prouver quel fan de loup-garous, de reptiliens et de lutins vous êtes. Donnez-nous du rêve !