TRACKS NEWS / 13-02-16 / Miranda July, artiste tout-...

Miranda July, artiste tout-en un

Elle réalise des films, écrit des livres et crée même des applis : Miranda July est l'une des artistes indé les plus complètes des années 2000 et 2010.

Elle a imaginé l'émoticône la plus subversive des années 2000: ))<>(( le "poop back and forth" qu'elle fait taper à un enfant de 6 ans dans son premier film "Moi, Toi et Tous les Autres", Caméra d'Or au Festival de Cannes en 2005. Voilà qui pose le personnage : Miranda July joue dans sa propre cour, en toute décontraction.

Me and You and Everyone We Know (2005) - The Walk to Tyrone Street
Me and You and Everyone We Know (2005) - The Walk to Tyrone Street
+
-

Née dans le fin fond du Vermont, Miranda grandit à Berkeley, dans la bay Area en Californie, avec ses parents écrivains. Depuis son enfance au soleil, Miranda July endosse tous les rôles des films qu'elle réalise. Ses courts-métrages font rapidement le tour des grands musées américains, et dès la fin des années 1990, sa coiffure bouclée et son look retro deviennent cultes. Elle a également fait partie de la scène culturelle de la vivace ville de Portland, dans laquelle elle a vécu plusieurs années après la fin de ses études, avant de revenir en Californie, à Los Angeles. Si on résume l'activité artistique de Miranda, elle englobe l'écriture de livres, de scénarii, la réalisation, l'acting, l'art numérique et même la musique...

Miranda July: I Began with Performance | TateShots
Miranda July: I Began with Performance | TateShots
+
-

Dans ses nouvelles et ses films, elle joue les rôles principaux et met en scène des personnages introvertis qui se frottent au monde qui les entoure. Un thème qui semble lui tenir à coeur, étant elle-même de nature discrète malgré le nombre impressionnant de ses créations. En 2014, la réalité dépasse la fiction avec son appli pour Smartphone "Somebody", qui propose à tous les timides de contacter un inconnu présent à moins d'un kilomètre pour délivrer un message intime à un proche.

+
-

Un reportage d'Anne-Cécile Genre

Photo © Daryl Peveto

Dans leurs favoris (1)