Naked Brunch

La nudité s’invite dans la cité : flagrant délits d’épanouissement pour le citadin bien dans son corps.

Pour les Américains du new naturism, plus question de se cacher en pleine nature ou sur les plages à la façon des hippies : c'est en ville qu'ils veulent vivre nus. Voire en public, pour mieux faire passer leur message : les vêtements, ces marqueurs sociaux, masquent notre véritable personnalité. Créée par la newyorkaise Felicity Jones, l'association « Young Naturists of America » rassemble plus de 500 américains adeptes du cul-nu urbain. Une fois par mois, ils se retrouvent pour des activités, tout ce qu'il y a de civilisé : boire l'apéro, danser ou regarder des DVD ! Dans la même veine, mais plus engagé, les militantes de Free the Nipple manifestent pour la dé-sexualisation du corps féminin dans une société qui l’expose partout tout en interdisant aux femmes de se balader topless.

FREE THE NIPPLE

01m30

Free the Nipple

01m30

+
-

L'artiste Andy Golub, lui, a lâché la toile pour le body painting. Une fois par an, il organise le "bodypainting day" et fait sortir ses modèles dans la rue, événement qui vaut aux nudistes de se faire régulièrement arrêter pour atteinte à la pudeur.

BODY PAINTING DAY NYC 2016
Body Painting Day
+
-

Quant au "Naked Show", il permet aux comédiens de stand up de Boston et New York de se mettre à nu, au sens propre comme au figuré.

Un reportage de Anne-Cécile Genre
Images : Malo Delarue et Anne-Cécile Genre
Son : Brett Van Deusen