Nikita Diakur : malaise en trois dimensions

Dans ses cartoons, le chaos est roi et les accidents qu'il prend soin de garder au montage, sont provoqués par les calculs aléatoires de son logiciel d’animation.

Lassé par le perfectionnisme dans son métier d'animateur, Nikita Diakur fait la part belle aux accidents graphiques. Dans son dernier court-métrage, Ugly, le réalisateur complique les paramètres de son logiciel d'animation pour un rendu aussi surprenant et laid que possible.