TRACKS NEWS / 26-07-16 / Oleg Kulik : liaisons dange...

Oleg Kulik : liaisons dangereuses

Et en plus, il mord ! Depuis qu’il se ballade tout nu et à quatre pattes pour explorer la relation homme-animal, l’artiste russe Oleg Kulik va régulièrement faire coucouche au panier à salade.

Tout a commencé il y a vingt ans à Moscou quand ce natif de Kiev joue les Medor dans des performances où il mord les mollets de spectateurs. Désormais, à 55 ans, Oleg Kulik est une star. Le Théâtre du Châtelet lui a même proposé de mettre en scène "Le Messie" d'Haendel. En 2009, Oleg Kulik tombe sur un os : il découvre que certaines icônes de l'église orthodoxe représentent Saint Christophe avec une tête de chien. La truffe émoustillée, l'artiste se lance alors dans la mise en scène d'œuvres religieuses : "Les Vêpres de la Vierge", puis "Le Messie" d'Haendel ici présenté au théâtre du Châtelet.

Le Messie - Oleg Kulik 1/3

01m57

Oleg Kulik - Le Messie

01m57

+
-

Chercher la petite bête, c'est le credo d'Oleg. En 1999, suspendu au plafond du Musée d'Art Moderne d'Anvers, le performeur se métamorphose en tatou, un mammifère doté d'une carapace capable de se rouler en boule. "Cosmonaute fœtus", "Martyre aux oies", Kulik enchaîne les rôles. En 1993, avec "Deep into Russia", au cœur de la Russie, l'artiste évoque pour la première fois sa passion pour les animaux.

En 2008, les photos illustrant ces liaisons dangereuses sont exposées à la FIAC. Elles sont confisquées par la police sur ordre du Parquet de Paris. Du jamais vu ! La première sortie en laisse d'Oleg remonte au 23 novembre 1994. Ce jour-là, il monte la garde devant l'unique galerie d'art contemporain de Moscou. Pour protester contre la fermeture des squats d'artistes décidée par les autorités, Kulik aboie sa colère.

"Vespro" by Oleg Kulik

05m21

Oleg Kulik - Vespro

05m21

+
-

Oleg a inventé le concept de "zoophrénie" pour définir son travail obsédé par les rapports entre l'homme et l'animal. Dans cette performance organisée à Riga en Lettonie, l'artiste se dote d'un bec pinceau. Face à son portrait incarnant le consommateur, l'oiseau Kulik tente de résister par le geste artistique. Dès ses débuts, Oleg Kulik envisage ses performances comme des actes politiques. Deux ans plus tard, affublé de deux cornes et d'un blazer à tétines pour nourrir son électorat, Oleg est paré pour sa campagne. Avec le slogan "Kulik is Your President" et un programme invitant au "devenir animal", il passe à la télé et croise le chemin d'une autre « activiste » : La Cicciolina.

Reservoir Dog   (man dog)

02m04

Oleg Kulik - Reservoir Dog

02m04

+
-

Un reportage de Valérie Paillé

-----

Pour accompagner le Summer Of Scandals d’ARTE, Tracks sort de ses archives une série de reportages consacrés aux provocateurs -artistes, musiciens, cinéastes, activistes - qui sentent le soufre et font bouger les lignes à grands coups d’ondes de choc.

Dès le 16 juillet et jusqu’au 24 août, retrouvez cinq fois par semaine un sujet collector de l’émission dédié à un agitateur qui représente le scandale « façon Tracks ».

Dans leurs favoris (1)