TRACKS NEWS / 07-01-14 / Ruée vers le futur avec les...

Ruée vers le futur avec les adeptes du Steampunk

Inspirés par Jules Verne et Les Mystères de L'Ouest, mais aussi par Brazil dont ils vénèrent le réalisateur, les adeptes du Steampunk inventent un futur qui n’a jamais existé. 

Les steampunks rêvent d’un avenir à vapeur imprégné de leurs souvenirs d’enfance. Un monde où tout est possible, comme dans le film, Chitty Chitty Bang Bang, sorti en 68. L’écrivain anglais Roald Dahl, auteur de Charlie et la Chocolaterie, signe le scénario de cette fable rétrofuturiste. Le steampunk est partout : dans Les Mystères de l’Ouest dès 65, Robert Conrad incarne un James Bond à cheval bourré de gadgets et devient le héros du premier western de science-fiction. Jusqu’au Far-Est où en 2004 le créateur japonais du manga Akira réalise le film d’animation Steamboy. Point commun de ces univers: l’uchronie, un procédé qui consiste à réinventer l’histoire à partir d’un moment précis du passé. Pour les steampunk, l’an zéro c’est l’invention de la machine à vapeur avec ses rouages et ses pistons.

La bible du Steampunk, c’est Jules Verne qui l’écrit au XIXe siècle avec ses voyages extraordinaires et ses expéditions fantastiques. Mais il faudra attendre 87 pour que l’écrivain américain K.W. Jeter invente le terme de "Steampunk" dans sa nouvelle Morlock Night. Ce mouvement imagine un futur où le moteur à explosion et l’ordinateur n’auraient jamais existé. Aujourd’hui, les steampunks ont leur salon à San Francisco. Pour cette première édition de la « Convention de la Nouvelle Albion », du nom donné à la Côte Ouest par les anglais lorsqu’ils la découvrent en 1579, chacun est invité à exposer ses gadgets. Le temps d’un weekend, plus de 500 exposants rivalisent d’inventions.
 

+
-

A deux pas de Berkeley, l’Université de Californie, un immense bazar est le QG du steampunk Shannon O’Hare. Dans le civil, il est charpentier mais dans sa tête, il est "Major Catastrophe", inventeur de machines à remonter le temps. Inventeur du taser steampunk, Jake Von Slatt est l’un des plus grands théoriciens du mouvement. Dans le garage de sa maison de Boston, Jake Von Slatt, informaticien, customise à l’ancienne des IPods, des amplis de guitares ou des ordinateurs. Chez les steampunks, le cuivre remplace le plastique et les rouages mécaniques cotoient les circuits imprimés… Chez Kinetic Steamworks, les steampunks voient le futur en grand. Dans son atelier d’Oakland, le collectif joue les mécanos depuis 4 ans en retapant tracteurs et locomotives à vapeur. La tête pensante du collectif Zachary Rukstela, y a englouti tout son salaire d’ingénieur du son. Parmi les inventions de Kinetic Steam Works, cette cabane dans un arbre mécanique ou encore ce bateau à vapeur aux mille roues… 

-

Steampunk

4 photos

+
-