TRACKS NEWS / 14-11-15 / Songhoy Blues, nouveaux emp...

Songhoy Blues, nouveaux empereurs du Mali Groove

Cette troupe de musiciens fait battre le coeur du monde de la musique indé et a conquis le chanteur de Blur. Rencontre avec les afro-bluesmen de Songhoy Blues.

La musique, au Nord du Mali, n'a pas la meilleure presse du monde, les organisations djihadistes qui y sévissent étant extrêmement sévères avec toute forme de création qu'ils n'autorisent pas eux-mêmes. C'est en partie ce qui a fait connaître l'histoire des quatre jeunes musiciens de Songhoy Blues, qui ont fui la région pour garder en eux ce qui les faisait vivre : la musique. À l'époque, ils n'étaient pas encore ce qu'ils sont devenus aujourd'hui, et il a fallu qu'ils vivent cet exil pour qu'ils se rencontrent.

Guerre du Mali

@ Wikipedia

+
-

Exilés à Bamako, ces fans d'Ali Farka Touré, de B.B. King ou de Jimi Hendrix forment alors un groupe au nom évoquant l'Empire Songhaï – qui régna sur l'Afrique de l'Ouest pendant deux siècles. Deux ans plus tard, les bluesmen du désert sortent de l'ombre grâce au leader de Blur et de Gorillaz, Damon Albarn, et à son projet défricheur de talents, Africa Express.

Songhoy Blues - Al Hassidi Terei (Official Video)
Songhoy Blues - "Al Hassidi Terei"
+
-
Africa Express

Site officiel

+
-

En 2015, enfin, Songhoy Blues sort son premier album, Music In Exile, qui raconte en musique ce que ses membres ont vécu, tout en célébrant ce qu'ils ont pu colporter avec ce projet : un héritage musical impressionnant, qui tente de résister à l'oppression obscurantiste.

Songhoy Blues - Irganda
Songhoy Blues - "Irganda"
+
-

Un reportage d'Anne-Cécile Genre
Caméra / Son : Brett Van Deusen

Dans leurs favoris (1)