TRACKS NEWS / 22-06-14 / The Stanglers, bouffée d'ai...

The Stanglers, bouffée d'airs punk

30 ans après leur formation et avec 15 albums au compteur, les Stranglers reprennent sur scène Peaches, une ode au cunnilingus. En 77, ce coup de provo leur vaut d'être interdit d'antenne en Angleterre, et signe leur premier tube. 

Les Stranglers au temps du punk cultivent leur mauvaise réputation. Bagarres à chaque concert, arrestations: le groupe traîne derrière lui une image de violence pas du tout usurpée. En 80 à Nice, après la mise à sac de la salle de concert, les Stranglers finissent même leur tournée, menottes au poignet.

Leurs premiers albums, Rattus Norvegicus et No More Heroes servent de BO à l'explosion punk. Mais dès les origines, ils se démarquent de ce mouvement par leurs mélodies plus élaborées. Toujours vêtus de noir, ils se font vite appeler les Men In Black et cultivent leur image sulfureuse. 
Leur nom de baptême Guilford Stranglers est une référence à la ville du sud de l'Angleterre où ils se sont rencontrés et au titre d'un film sur un serial killer : l'étrangleur de Boston. Pour répondre à ceux qui tentent de leur coller des étiquettes, les Stranglers multiplient les coups d'éclat. Tandis que le chanteur Hughes Cornwell se fait arrêter pour possession de stupéfiants, Jean-Jacques Burnel, ceinture noire de karaté, ligote le rock-critic Philippe Manoeuvre qu'il accuse d'avoir écrit un mauvais papier au premier étage de la Tour Eiffel avant de l'abandonner. Et à Londres, en 78, alors qu'on l'accuse de sexisme pour des chansons comme Bring On The Nubiles, littéralement "Apportez les vierges ", le groupe fait monter une bande de strip-teaseuses sur scène. 
Le grand public découvre les Stranglers en 81 avec leur tube Golden Brown. Grimpé jusqu'à la seconde place des charts Anglais, il ferait référence à l'Héroïne. 

Peaches

The Stranglers

+
-

Golden Brown

The Stranglers - Golden Brown

03m33

The Stranglers - Golden Brown

03m33

+
-

Strange Little Girl

The Stranglers  -  Strange Little Girl

04m39

The Stranglers - Strange Little Girl

04m39

+
-