L’oeil de la panthère

Il a signé la plus riche collection de photos des Black Panthers. A 19 ans, Stephen Shames rencontre Bobby Seale, fondateur du mouvement et sèche les cours à la Fac pour photographier la vie du Black Panthers Party de l'intérieur. 

Pendant sept ans, de 1966 à 1973, Stephen Shames témoigne de leur vie publique, de leur combat, de leur quotidien et rentre dans l'intimité de ces révolutionnaires d'un nouveau genre, documentant ainsi l'une des périodes les plus tumultueuses de l'histoire des Etats-Unis. Toujours avec le même engagement, il poursuivra son œuvre en photographiant, vingt années durant, la vie dans les rues du Bronx, l'immense pauvreté d'une partie de la population et les exclus du rêve américain.