Amours sauvages

En flirtant avec le « body horror » à la David Cronenberg, les réalisateurs du Trash Love imaginent des romances avec des sirènes assoiffées de sang ou des amants mangeurs de poils !

Quand l’amour vire à l’horreur et que le désir devient cannibale, c’est que le cinéma de genre a contaminé les films à l’eau de rose.

ARE WE NOT CATS ?

« Quand j'étais tout petit, je m'arrachais les cheveux. En grandissant, quand j'ai commencé à aller à la fac, ça a évolué et je me suis mis à manger le bulbe de mes poils. »

Comme les héros malheureux de son film, le réalisateur Xander Robin est atteint de trichotillomanie, l'irrépressible envie de se manger les cheveux. Les deux amoureux se retrouvent dans leur malheur et le romantisme tourne à l’horreur.

ARE WE NOT CATS Trailer (2016) Horror Romance
Are we not cats ? - trailer
+
-

ZOOLOGIE

Le réalisateur russe Ivan Tverdvskii mêle aussi l’amour et le fantastique avec Zoologie, l’histoire d’une employée de zoo dépressive qui se retrouve avec une queue qui lui pousse dans le dos… Mais comme le cinéma fait bien les choses, son médecin succombe au charme plutôt qu’à la peur et lui prescrit un peu d’amour.

Zoologie (2017) - Trailer (French Subs)
Zoologie – bande annonce (sous-titrée français)
+
-

THE LURE

la réalisatrice polonaise Agnieszka Smoczyńska s’est lancé un défi périlleux : conjuguer comédie musicale et film d’horreur. Dans The Lure, elle transpose le conte de la Petite Sirène dans la Pologne communiste des années 1980.

« La queue de sirène symbolise ce qui te définit en tant que fille et ce qui te rend honteuse, mais si tu la coupes, tu peux te perdre toi-même. »

THE LURE | 2017 | Trailer HD
The Lure – bande annonce (sous-titrée anglais)
+
-