Chris Dancy : l’outre mesure de soi

Depuis 2007, il enregistre sa vie quotidienne et mesure sa santé. Médiatisé, il multiplie les conférences : le Chris Dancy 2.0 devient riche et célèbre… Pour son plus grand bonheur ?

C'est le pionnier du quantified self : quatre montres-monitoring, une caméra, des applis en pagaille... au quotidien, il utilise 700 appareils ou fonctionnalités pour mesurer, capter, quantifier tout ce qui le concerne, des calories ingérées à son nombre de pas ! Grâce aux nouvelles technologies, cet ancien alcoolique et drogué, aujourd'hui "l'homme le plus connecté du monde", a trouvé le moyen de reprendre le contrôle de sa vie quitte à ne plus rien ignorer de lui. Las de cette expérience, il finit par remettre en question le bien fondé de sa démarche : sommes-nous censés tout savoir de nous ?

Je me suis rendu compte qu’en fait, il ne valait mieux pas en savoir trop. Je ne me suis vraiment pas rendu service en programmant toute ma vie parce qu’il n’y a plus de place pour l’erreur. Parfois je me demande si je pourrais revenir huit années en arrière, quand j’étais gros, que je buvais trop et que ma vie n’était vraiment pas saine… ça me ferait des vacances, j’adorerais ça !” Chris Dancy

Vu dans le reportage, le court métrage The Quantified Self de Gleb Osatinski :